10 juin 2015

Playlist de midi à minuit : summer hip-hop


Tous les mois, Après-Midi Magazine fait appel à un professionnel pour vous concocter une playlist thématique et commentée, à écouter de midi à minuit. En juin, on est encore coincés en ville mais on tient le coup grâce aux titres frais, acidulés et super chill sélectionnés par Florentine, Docteur ès musiques urbaines.

Elle collabore à divers blogs et magazines, elle passe des heures sur YouTube, Twitter ou Instagram à pister les jeunes talents et leurs nouvelles sorties. Florentine, amie intime de la rédaction, est une mordue de hip-hop qu’il est difficile de croiser sans son casque vissé sur les oreilles. Entre un article et un festival, elle a gentiment accepté de nous élaborer une bande-son spéciale été. 



1. Bryant Dope, Summer in The City (2014)  
« Ce jeune New-Yorkais est indéniablement amoureux de sa ville et de son quartier natal : le Queens. Avec le titre jazzy Summer in The City, il nous emmène au cœur de la grosse pomme et nous offre la bande-son parfaite pour bien commencer l'été. Sa force, ce sont des morceaux d'une simplicité déconcertante, celle de ceux qui nous épatent en faisant avec de petits riens de véritables chefs-d’œuvre. Absolument tous ses titres sont des pépites pour nos oreilles. » 

2. Kris Kasanova feat. SZA, Tomorrow (2013) 
« Cette chanson date un peu maintenant, mais j'aime toujours autant l'écouter. J'aime beaucoup ce genre de titre qui mêle des émotions contradictoires entre désespoir, mélancolie et espérance. J'adore sa mélodie, le refrain interprété par la seule signature féminine du label TDE qui héberge  entre autres Kendrick Lamar, à savoir SZA. Et puis le flow de Kris Kasanova est vraiment époustouflant. » 

3. Allan Kingdom, Achilles (2013) 
« La plupart l'ont découvert aux derniers Brit Awards, tout de noir vêtu sur scène aux côtés de Kanye West pour la performance du titre All Day, mais ça fait bien longtemps que ce jeune rappeur de 20 ans nous file des claques à chaque parution d'un nouveau titre sur le web. Il est l'une de ces découvertes YouTube qui ne cessent de m'épater avec sa manière naturelle et honnête de nous faire entrer dans son univers si particulier, tantôt coloré et excentrique tantôt plus sombre, plus posé. Pour moi, c'est un véritable génie, il a toutes les qualités et surtout la folie des grands artistes. Il est sans hésitation l'artiste sur lequel je miserais ! »

4. Boogie, Bitter Raps (2014)  
« Dans cette chanson, Boogie fait une sorte de procès au rap actuel et aux fake. Sa voix mélancolique se marie très bien à la mélodie énergique et agressive du morceau, et lui donne une orientation assez particulière. C'est un de mes titres préférés de ce jeune rappeur qui, à mon goût, mériterait d'être plus connu. »

5. Duckwrth X The Kickdrums feat. Miloh Smith, Indica la Roux (2015)  
« Duckwrth est un artiste que j'ai découvert il y a peu sur Instagram. Il y avait un extrait de la vidéo et une légende : Have u ever done some trippy shit to impress a girl? I did. So there was this red headed chick named Indica la Roux... Ça a tout de suite attiré mon attention et depuis, je suis tombée totalement amoureuse de cette chanson et de sa vidéo qui est complètement dingue. Il faut aussi impérativement jeter un œil au site web de sa marque : http://uarenowhere.com/. »

6. Post Malone, White Iverson (2015)  
« Post Malone fait partie de mes coups de cœur du début d'année. Lorsque ce titre est sorti, je l'écoutais en boucle. Il a tout pour plaire : un refrain chanté entraînant voire entêtant, un rap efficace et un beat hypnotisant. Le risque avec ce genre de morceau, c’est que les prochains soient décevants. Mais rien à craindre avec Post Malone qui continue de nous surprendre avec son dernier titre Too Young, mais surtout avec la vidéo de sa reprise de Bob Dylan, qui date d’il y a deux ans mais qui a ressurgi il y a peu sur la toile. »

7. Kali Uchis, Pay Day (2014)  
« Pour moi, Kali Uchis a un véritable talent en tant que chanteuse mais surtout, cette jeune Colombienne est une véritable icône, une source d'inspiration quotidienne. Féministe, elle a réussi à retranscrire sa coolitude extrême dans chacun de ses titres. Frais, acidulé et super chill… À l'écoute de ses mixtapes, on s'imagine directement avec sa bande de copines en train de siroter un verre au soleil, impossible de s’en lasser. » 

8. Lucki Eck$, Hidden Place (2014)
« À tout juste 19 ans, Lucki Eck$ est, à mon sens, l'un des rappeurs les plus prometteurs de sa génération. Il progresse au fur et à mesure des mois et ne me déçoit jamais. Depuis mon premier coup de cœur pour sa chanson Count On Me, il est rare qu'un de ses titres ne m'emballe pas. Sa dernière mixtape X, qui est sortie la semaine dernière, est sensationnelle. Il a cette touche propre aux rappeurs de Chicago, et en même temps, quelque chose d'unique se dégage de ses textes, de ses mélodies et de son rap à proprement parler. » 

9. Kevin Abstract, Imagination (2011) 
« Imagination est mon morceau préféré de Kevin Abstract. Pour moi, ce rappeur aux cheveux roses fait partie de ces artistes super originaux pour lesquels ça passe ou ça casse. Il a réussi au fil des années, mais surtout à l'aide de sa vidéo de presque neuf minutes qui accompagne son titre Drugs, à se créer un véritable personnage en marge de son groupe Alive Since Forever. Adepte du DIY, il s’efforce de varier les plaisirs musicaux dans chacun de ses morceaux. » 

10. Paris Jones feat. April Kelly & B.A Scott, Summer (2014)  
« Pour être honnête, Summer est le seul morceau de cet artiste que je connaisse ou du moins que j'apprécie réellement. Je suis tombée sur ce titre par hasard en traînant sur YouTube, et à chaque fois que je le réécoute, il me provoque toujours la même émotion. Avant ça, Paris Jones avait déjà sorti le morceau Winter qui, à mon goût, est beaucoup moins séduisant. » 

Florentine Lecorcier 


© Aurélie Laurière 

Florentine s’intéresse très tôt à la musique et, surtout, à certaines cultures qui en découlent : le punk d’abord, le hip-hop ensuite. Cette passion l’amène à cofonder le blog culturel Girls Meet Paris durant ses études, puis à officier en tant que journaliste spécialisée pour Eclectic Magazine, FreshZik, Fame Us ou Les Inrocks… Très active sur les réseaux sociaux, elle aime observer de près l’éclosion des nouveaux talents du rap de Londres à Chicago. 

Plus sur Florentine ? Ses coups de cœur sur Twitter et ses inspirations sur son Tumblr.  

Image à la une : captures d'écran des vidéos sélectionnées par Florentine (Bryant Dope, Summer in The City ; Lucki Eck$, Hidden Place ; Allan Kingdom, Achilles ; Duckwrth X The Kickdrums feat. Miloh Smith, Indica la Roux ; Boogie, Bitter Raps). 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire