9 mars 2015

Pause mode : Dévastée automne-hiver 2015-2016


Mardi dernier, premier jour de la Fashion Week femme automne-hiver 2015-2016, Dévastée, la marque pop macabre qu’on suit de près, a fait défiler ses silhouettes toujours en noir et blanc, jamais lassantes, au cœur du 10e arrondissement.

Le contexte : derrière Dévastée, ses pièces en niveaux de gris, ses imprimés funèbres et ses traits d’humour décapant, se trouve un énième duo : Ophélie Klère et François Alary. Ceux-là se sont rencontrés au lycée, sont passés par le festival d’Hyères sans gagner, et ont réussi à imposer, depuis 2004, une esthétique inédite soutenue par des coupes intemporelles.  

La collection : chez Dévastée, le débat n’est pas à chercher du côté de la couleur mais des motifs – pierres tombales et revenants souriants –  qui se font cette saison plus discrets (en relief et/ou en transparence). Des robes agrémentées de volants et de touches de dentelle côtoient des complets avec ou sans carreaux, de belles chemises et des manteaux droits, pour une féminité raffinée. 

Le détail : les collants opaques, souvent bannis des défilés, associés à des Dr Martens basses ou des derbies. Au chaud et à plat, comme dans la vraie vie.






Plus sur Dévastée ? Le site officiel, la page Facebook et le compte Instagram. Collections précédentes en vente sur L’Exception

Photos © Aurélie Laurière

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire