1 déc. 2014

Playlist de midi à minuit : les trésors dub et reggae d'Hawaii94


Tous les mois, Après-Midi fait appel à un professionnel pour vous concocter une playlist thématique et commentée, à écouter de midi à minuit. En décembre, on a la chance d’accueillir l’Australien Lee Nania, alias Hawaii94, dont l’EP Nightvision nous suit depuis février dernier.

Esthétique tropicale, voix aérienne et mélodies nostalgiques : entre moiteur et pureté, chien et loup, le son d’Hawaii94 a réussi à nous emmener très loin, jusqu’à Melbourne. C’est là que Lee produit tout de A à Z, seul chez lui. Là qu’il se permet d’utiliser autant d’instruments qu’il le souhaite et de composer sans trop se soucier de l’avis des autres. 

Comme la liberté lui réussit, on lui a écrit un mail pour lui parler de notre playlist en précisant qu’il aurait carte blanche. Il a tout de suite accepté et a choisi de nous envoyer de vieux titres dub/reggae dont il aime s’inspirer. Il nous a même confié qu’un jour,  il adorerait avoir le temps de développer un projet dub à côté d’Hawaii94.


1. Sly & Robbie, Dub Revolution
« Ce que j’aime dans ce morceau, c’est l’usage qui est fait du delay, et le son de la batterie purement dub que j’utilise beaucoup. Ces mecs-là sont des légendes rythmiques. »

2. Dennis Brown, Revolution Part 2  
« L’original du morceau précédent, celui que Sly et Robbie ont remixé. La version de Dennis est hyper douce. » 

3. Burning Spear, Red, Gold and Green 
 « J’adore le timbre de la voix de Burning Spear et sa manière de la projeter dans ce titre. » 

4. Linval Thompson, Jah Jah the Conqueror  
« Linval… ou le Robert Plant jamaïcain. » 

5. Aston Barret, Rebel I Am 
« Aston a été/est le bassiste des Wailers. J’ai eu la chance de le rencontrer en Malaisie il y a quelques années. Il a été super cool et a gentiment répondu à toutes mes questions sur son matériel et ses réglages. Ce mec a produit un tas de trucs dub ! »

6. Fela Kuti, Lady  
« Un ami m’a fait découvrir le boulot de ce mec qui est intéressant pour bien des raisons. C’est plus de l’afrobeat que du reggae, mais on entend bien ici en quoi les deux genres se rencontrent. » 

7. Bob Marley, Concrete Jungle live 
« LA meilleure version de Concrete Jungle, celle que tout le monde devrait connaître ! » 

Hawaii94 



Courant 2011, alors qu’il officie au sein d’un groupe en tant que guitariste, Lee Nania ressent le besoin de se lancer dans un projet solo qui reflète sa personnalité musicale à 100 %. Il faut ensuite attendre six longs mois de recherches pour que les premiers extraits soient postés. C’est la naissance officielle d’Hawaii94 labellisé dreamwave.

Et puis, en février dernier, sort l’EP très réussi Nightvision chez Stellar Kinematics (Paris/Bordeaux). Derrière le visuel feuillu sur fond turquoise, un an de travail intensif d’écriture et réécriture, beaucoup de shoegaze digéré et une envie de faire passer la guitare au premier plan. Depuis, on imagine que Lee a dû se remettre au boulot car un nouvel opus est attendu pour début 2015. On a hâte.

  
Plus sur Hawaii94 :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire